Dans cette fiche, les structures causatives sont explicitées et afin de permettre de saisir le sens d'expressions idiomatiques de même que la fiche sur Let & Have. À savoir que des cours partculiers d'anglais en ligne sont rendus disponibles par la société Educastream.

Les structures causatives : HAVE & GET

 
 

La grammaire anglaise niveau B2 (indépendant)
 

 

Faire faire avec Have

Structure " active " avec BV ( base verbale )


Have fonctionne parfois comme make et indique la simple causalité.
I had him change my punctured wheel, since he had so nicely proposed. (Je lui ai fait changer ma roue crevée, puisqu'il s'était si gentiment proposé).
Le premier sujet a donné son accord au second qui a fait ce qu'on lui demandait, et ici ce qu'il s'était lui même proposé de faire.

La même structure peut simplement véhiculer la notion de demande ou de requête :
When the oil warning light started blinking, I drove to the nearest garage and had the mechanic check the oil level. (Quand le voyant d'huile s'est mis à clignoter, je me suis rendu(e) au garage le plus proche et ai demandé au mécanicien de vérifier le niveau.)

Have, selon le contexte, peut indiquer que le premier sujet utilise des moyens adéquats pour obtenir ce qu'il veut du second, y compris une forme de contrainte :
Have you had him tell what he knew at last? (Est-ce que vous l' / lui avez enfin fait raconter ce qu'il savait ?)

Have dans ces énoncés n'est pas un véritable auxiliaire non plus, puisqu'il a besoin des auxiliaires traditionnels pour être conjugué aux divers temps grammaticaux et formes verbales :
Will you have him tell what he knows?
Did
you have him tell what he knew?
Don't
you have him tell you where he goes?
etc …


Structures "passives"



Dans les énoncés comme :
While I was at it, I had the car washed. (Pendant que j'y étais, j'ai fait laver la voiture).
nous changeons le code couleur :
En rouge, comme dans les structures précédentes, le sujet responsable des actions qui suivent et "l'auxiliaire" have ; en gris l'objet qui "subit" l'action voulue par le premier sujet, et les participe passé du verbe de … l'action subie.
NB: Subir est le terme traditionnel utilisé pour décrire l'action au passif. C'est un peu réducteur au niveau des contextes et du sens : parfois l'action se fait à l'avantage de l'objet, non à son détriment :
The president had them decorated. (= Le président les a fait décorer).
Bien faire attention au sémantisme (sens) du second verbe avant de parler d' "action subie". (Voir Voix passive).
Il est rare que l'agent de l'action soit mentionné dans ce type d'énoncé.

Parfois la volonté du premier sujet n'est pas la cause de ce qui arrive au second… Seule sa responsabilité peut être mise en question.
I had my suitcase stolen. (= Je me suis fait voler ma valise).
NB. Il n'y a que peu de chances pour que ce vol ait été commandité par "I"… (Mais on ne sait jamais, la fraude à l'assurance existe…! D'où la nécessité de bien analyser le contexte avant d'interpréter le message).
On note dans ce cas que pour une fois le premier sujet est lui aussi victime et qu'il "subit" ce qui lui arrive !
Conclusion : ne rien tenir pour immuable en grammaire, toujours analyser la situation dans laquelle une structure apparaît afin d'éviter les contresens.
Notez en français le risque d'ambiguïté quand le COD est de la première ou seconde personne (singulier ou pluriel) :
Elle nous/vous/m'/t' a fait envoyer des chocolats.


faire faire avec GET

Get remplace souvent have dans les structure causatives passives telles que celles étudiées ci-dessus.
Comme let, make et have, il a besoin des auxiliaires de conjugaison traditionnels aux formes affirmative, négative, interrogative, continue (be + ing), et aux temps grammaticaux.
While I was at it, I got my car washed.
Did you get your car washed while you were at it?
Have you got your car washed at last?
I can't get my car washed anywhere. There's no water left!
I was getting my car washed when the machine broke down.

Dans les structures causatives actives.
Get est souvent employé dans les structures causatives actives à la place de have, mais notez alors l'apparition de l'opérateur to :
They finally had him admit the truth. (= Ils l'ont finalement fait admettre la vérité).
They finally got him to admit the truth. (= Ils l'ont finalement fait/persuadé de/ admettre la vérité).
L'apparition de to vient confirmer le fait que le sémantisme de get est très supérieur à celui de have et que cet outil de causalité se rapproche de l'emploi d'autres verbes dont nous allons parler dans la récapitulation qui va suivre :
cause, order, etc … qui disent de façon plus explicite comment le premier sujet obtient le résultat indiqué par le second verbe. Voir structures causatives (4).
Dans le dernier exemple, on imagine bien ce qui a pu se passer si they représente la police. Nous ne répèterons jamais assez l'importance de l'analyse du contexte avant de traduire du français vers l'anglais.     


  

Exercices : "structures causatives : HAVE&GET"

Dans cette fiche, les structures causatives sont explicitées et afin de permettre de saisir le sens d'expressions idiomatiques de même que la fiche sur Let & Have. À savoir que des cours partculiers d'anglais en ligne sont rendus disponibles par la société Educastream.