Illustration Illustration

Reportage TV - Journal TF1

Anglais en immersion de Londres en classe d'école

 

Journaliste : 

Et à ce propos, l’apprentissage des langues étrangères se fait de plus en plus grâce aux nouvelles technologies. C’est ainsi qu’une vingtaine d'écoles testent en ce moment des cours d’anglais par visioconférence. Les explications de Nathalie Pellerin. 

 

Journaliste : 

Les élèves ont les yeux rivés sur le tableau interactif si leur institutrice est bien présente dans la classe, c’est Deena à Londres qui leur donne le cours d’anglais par internet. 

 

Deena : 

Good morning ! Hi ! 

 

Elèves : 

Hi Deena ! 

 

Journaliste : 

Les images défilent sur l’écran et Deena interpelle chaque élève par son prénom. À Londres, elle les voit grâce à une webcam. Tous interviendront au moins une fois à l’oral ou au tableau. 

 

Elèves : 

Ça nous force à parler plus anglais. 

On arrive à penser plus anglais. 

Deena elle s’est plus parler anglais vu qu’elle est anglaise alors que la maîtresse est française. 

 

Journaliste : 

L’institutrice à bien une formation pour enseigner l’anglais qui est au programme depuis le CE2, mais elle n’a pas toujours le bon accent. Les élèves sont tentés de lui poser des questions en français. Avec Deena ce n’est pas possible. Pendant 30 min l’immersion est complète et l’effet visible. 

 

Maîtresse : 

C’est très important qu’ils entendent dès le début le bon accent. Ils n’ont pas forcément la possibilité d’aller dans les pays étrangers très tôt donc oui c’est important. 

 

Deena : 

Je suis très impressionné de la façon dont ils mémorisent parce que je pense qu’en anglais ça peut parfois être complexe.

Déjà

603

avis reçus pour nos cours

4.6

Nos apprenants vous recommandent sans hésitation nos formations et nos formateurs de qualité.

Commencer maintenant
illustration

Ils parlent de nous

Une question ? Ecrivez nous !

Chargement...

Décoration ligne 1 Décoration ligne 2 Décoration ligne 3 Décoration ligne 4