Illustration Illustration

Article de presse - Le Parisien (5)

 

Xavier Darcos envisage la visioconférence comme outil d’apprentissage de l’anglais

 

Vivre Mieux

FACE AUX LECTEURS.

« On pourrait envisager de supprimer les cours le samedi »

lundi 03 septembre 2007 | Le Parisien

SIEGE DE NOTRE JOURNAL (SAINT-OUEN), VENDREDIZOOM 

 

Calendrier scolaire, redoublement, service minimum à l’école, suppression de 11 200 postes : à la veille de la rentrée des douze millions d’élèves, le ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, répond à tout.

 

Des rentrées, Xavier Darcos, qui accompagne aujourd’hui celle des profs d’un collège de Roubaix (Nord), en a vu d’autres.Mais c’est sa première aux commandes du gros navire de l’Education nationale... et d’une année scolaire chargée. Son cartable est alourdi par l’annonce de la suppression de 11 200 postes pour 2008 et le coup de froid qu’elle a jeté chez les profs. Il va néanmoins devoir faire avancer les réformes - dont la revalorisation globale du métier d’enseignant - promises par un président de la République sur tous les fronts (Nicolas Sarkozy sera dans une école demain à Blois) et initier les changements que lui-même souhaite pour « mettre de l’huile » dans un système éducatif critiqué de toutes parts.

 

Quand il débarque dans les locaux du « Parisien » et d’« Aujourd’hui en France » vendredi, peu avant 11 heures, certains de nos huit lecteurs ne mettent même pas un visage sur son nom. « Pas une mouche ne vole. Il est un peu raide », murmure Valérie, 39 ans. Juste après la photo de classe, solennelle, s’installant à la grande table, le ministre semble d’abord ne pas en mener plus large que ses interviewers. « J’ai un peu l’impression de passer un examen...mais je suis heureux d’être là », sourit-il, retrouvant l’assurance de l’homme politique.Question d’habitude. Le « petit-fils de paysan illettré » qui a gravi les échelons de l’Education nationale (il a été ministre de l’Enseignement scolaire en 2002-2004) sait capter un auditoire. L’ancien prof de lettres du prestigieux lycée Louis-le-Grand répond aux questions sans un regard sur ses deux petites pages de notes. Comme s’il faisait cours et parfois en tirades un peu longues. « Il n’y a pas d’idées simples sur l’éducation. Je voudrais tellement sortir des clichés », justifie-t-il. Au fil de l’heure et demie d’entretien, l’ambiance se décrispe, poussant le ministre presque au lyrisme quand il lance : « L’aventure scolaire, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu, créer du désir. » Il sait aussi qu’il lui faut cajoler des profs exaspérés : « Ils font le métier le plus utile du monde. Je sais bien que l’immense majorité d’entre eux ne vote pas pour moi et font la gueule quand ils me voient. N’empêche...je les aime. S’ils ne sont pas là, tout explose. Alors, soyons tous derrière eux. »

 

RAJA YAGOUBI. Des élèves sont déjà rentrés la semaine dernière, d’autres le font aujourd’hui ou demain. Ne devrait-on pas harmoniser le calendrier scolaire ?

 

Xavier Darcos.

S’il y a cet étalement, par exemple dû à la semaine de quatre jours, c’est que les parents l’ont demandé. Mais je constate, comme vous, qu’il y a un peu trop de disparités. Dans une même famille, il peut y avoir des enfants qui rentrent à des dates différentes. Sans être un sujet prioritaire, il y a parfois de l’agacement chez les parents. Je suis en effet partisan d’une meilleure harmonisation du calendrier.

 

Vous avez des pistes ?

 

Je voudrais qu’on repose la question du samedi matin. Je n’ai pas de solution miracle, il faut examiner le problème et ça ne pourra pas être réglé en deux jours. A Paris par exemple, dans les écoles, la règle est d’avoir cours un samedi sur deux. Ce n’est pas forcément idéal pour la vie familiale, pour les inscriptions aux sports et les autres activités. On pourrait donc envisager de supprimer les cours le samedi matin. Je viens d’en discuter avec le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Mais en même temps, il ne faut pas que les enfants dont les familles ne partent pas en week-end soient livrés à eux-mêmes. On pourrait imaginer que les écoles restent ouvertes et qu’on puisse proposer, en lien avec la ville, des activités sportives et d’éveil.

 

NATHALIE CORBI. Il y a aussi le problème de la fin de l’année. Ma fille a fini le collège l’an dernier dès le 12 juin. Comment garantir que les cours s’arrêtent au terme officiel de l’année scolaire ?

 

Dans énormément d’établissements centres d’examens, et pas seulement les lycées, les élèves perdent un mois de cours, les conseils de classe sont organisés de plus en plus tôt, dès fin mai. C’est une situation injuste pour les élèves mais aussi pour les professeurs, à qui on demande l’impossible : boucler les programmes en neuf mois au lieu de dix. Ce mois de juin non travaillé équivaut sur l’année à trois heures de cours en moins par semaine !

 

« On peut imaginer que le bac soit organisé ailleurs que dans les établissements : dans des universités, des gymnases, des centres d’examen »

 

Que comptez-vous faire ?

 

J’ai décidé d’avancer très vite sur ce sujet. Je veux être le ministre qui mettra fin à cette absurdité de notre système. Dès cette année, nous allons expérimenter, dans une académie ou deux, une fin d’année normale, au 3 juillet, avant de le généraliser à la rentrée prochaine. Je demanderai aux proviseurs de programmer les conseils de classe à la fin réelle de l’année scolaire. Cela suppose qu’on puisse organiser les baccalauréats ailleurs que dans les établissements. On me dit que c’est impossible, mais on peut imaginer qu’ils se déroulent dans des universités, des gymnases, des centres d’examens... On doit trouver des solutions. Et notamment pour la surveillance, qui peut être assurée par d’autres agents que les professeurs, dont ce n’est pas le métier. Nous demanderons aux enseignants, sur la base du volontariat, de corriger les copies en dehors de leurs heures de cours. Et la rémunération de la correction devra être plus élevée qu’elle ne l’est actuellement.

 

FABIENNE PICON. Quelles mesures prendrez-vous concrètement pour que tous les enfants sortant de l’école primaire sachent lire ?

 

Je ne nie pas les difficultés auxquelles le primaire est confronté. On sait que 15 % des écoliers ont de très grandes lacunes ; 25 % ont des difficultés plus ou moins grandes ; 60 % n’ont aucun problème. Cette répartition, on la retrouve tout au long du parcours scolaire. Ne faisons donc pas porter tout le chapeau au primaire. Ni à l’école, à qui on demande ce que la société ne fait pas. Pour remédier aux difficultés d’un élève, il faut des exercices plus individualisés, un travail personnalisé. D’ici à quinze jours, nous allons nous pencher sur les questions pédagogiques, et on va commencer à revoir comment fonctionne l’école maternelle. J’ai demandé au linguiste Alain Bentolila de coordonner un travail d’experts sur ce sujet. Nous examinerons ensuite chaque niveau et tenterons de trouver des solutions aux difficultés des élèves.

 

« En 2009, les études surveillées toucheront 8 millions d’élèves »

 

JEAN-PIERRE TAIEB. L’apprentissage des langues étrangères est essentiel. Comptez-vous instaurer dès l’école primaire des cours de langues donnés par des professeurs compétents ?

 

A compter de cette rentrée, l’apprentissage d’une langue étrangère commence en CE1. C’est vrai, nous avons du retard dans ce domaine. On a trop longtemps considéré que bien parler français était suffisant parce que notre langue était dominante, mais cela a changé. Il faut également que l’enseignement précoce des langues s’accompagne d’une pratique orale renforcée. Pourquoi pas, comme cela se fait dans une école d’Elancourt (Yvelines), organiser des visioconférences à heure fixe pour dialoguer avec un professeur ou un groupe d’enfants qui se trouvent en Angleterre ? Il faut admettre que la langue dont tout le monde a besoin, c’est l’anglais, et qu’on mette le paquet là-dessus. Je présenterai mon projet sur ce sujet à l’automne.

 

VALÉRIE CLERQUI. Beaucoup de parents ne peuvent pas venir chercher leurs enfants à la sortie des classes, et vous parlez beaucoup de développer l’aide aux devoirs. Qu’en est-il exactement ?

C’est la mission essentielle que m’a confiée le président de la République : m’occuper de ceux qu’il appelle les « orphelins de 16 heures ». Selon les statistiques internationales, le critère premier de la réussite, c’est d’être dans une famille dont la maman a fait des études et s’occupe de vous. A cette rentrée, des études surveillées sont mises en place dans les 1 119 collèges d’éducation prioritaire, ce qui représente plus de 20 % de tous les collégiens de France. Ils auront, quatre jours par semaine, deux heures d’étude avec soutien, sorties culturelles, sports, données par des professeurs payés en heures supplémentaires ou des aides-éducateurs ou des animateurs. On leur apportera ce que d’autres trouvent dans les organismes privés. Dans un an, tous les collèges seront concernés et, en 2009, toutes les écoles : nous finirons par toucher 8 millions d’élèves.

 

« Généraliser le principe du redoublement, c’est une mauvaise tactique »

 

JEAN-PIERRE TAIEB. J’ai fait appel contre le redoublement proposé pour ma fille - demande d’ailleurs rejetée - mais je me demande si ce pouvoir des parents de faire appel de la décision du conseil de classe est bien nécessaire. Est-ce bon pour le niveau des enfants ? Je ne vais pas vous cacher que je crois très peu à l’efficacité du redoublement. Dans les pays où le système éducatif est efficace, en Finlande par exemple, le redoublement n’existe pas. Je ne dis pas qu’il ne faille jamais redoubler, notamment lorsqu’un enfant est touché par un deuil, un choc très grave, une maladie, mais généraliser ce principe est une mauvaise tactique. Si le redoublement est présenté comme une punition, je pense que ça peut même avoir des effets nocifs. Il vaut bien mieux remédier aux problèmes des élèves à mesure qu’ils apparaissent plutôt que de recommencer en bloc l’intégralité de l’année scolaire.

 

FABIENNE PICON. Le sujet des classes de niveau semble être un sujet tabou pour l’Education nationale. N’est-ce pas une solution pour permettre aux élèves de ne pas subir la honte du redoublement ou, pour les plus curieux, d’avancer plus vite ?

 

Ce n’est pas tabou. Cela suppose juste une immense souplesse du dispositif, repérer les élèves, mettre en place des groupes, trouver des professeurs volontaires. Je suis favorable à ces groupes de niveau, qui demandent beaucoup d’investissement de la part des enseignants. C’est pourquoi je pense qu’il faut plus d’autonomie dans les établissements. Même si je vais avoir des syndicats contre moi...

 

« 11 200 postes, c’est un peu moins de 0,8 % de nos fonctionnaires »

 

GUILLAUME PEPIN. Vous avez annoncé la suppression de 11 200 postes d’enseignants. Depuis que je vous écoute, vous souhaitez renforcer l’aide aux devoirs, les cours de langue... J’ai du mal à concevoir qu’avec moins de moyens on pourra faire plus de choses.

 

Distinguez moyens et postes. Il n’y a pas moins de moyens, il y a moins de fonctionnaires, ce qui n’est pas tout à fait pareil. Nous consacrons dès cette année 140 millions d’euros aux études dirigées. Mais revenons aux postes : 11 200 postes, c’est un peu moins de 0,8 % de nos fonctionnaires. On peut quand même s’adapter à cette situation ! Nous avons des marges de manœuvre, la Cour des comptes a évalué il y a trois ans à 32 000 le nombre de personnes que nous payons et qui ne voient jamais d’élèves. C’est l’équivalent d’une académie. N’oublions pas aussi que nous avons été élus pour sortir l’Etat de la situation où il se trouve, de réduire notre dette.

 

BRAHIM REJICHI. Mais avec ces suppressions de postes, y aura-t-il autant d’options pour les élèves ?

 

Nous devons permettre aux professeurs de travailler différemment ! Leur emploi du temps devra être plus souple, qu’ils soient peut-être plus présents aussi. Que signifie aujourd’hui, pour un enseignant, avoir une obligation de service de quinze ou dix-huit heures par semaine ? Je ne dis pas comme Mme Royal qu’il doit faire trente-cinq heures dans l’établissement, mais qu’on doit pouvoir lui donner les moyens d’y rester, s’il le souhaite, pour discuter avec ses élèves, rencontrer les familles, se concerter avec ses collègues. D’ailleurs beaucoup le font déjà.

 

« Je suis déterminé à faire le service minimum à l’école »

 

RAJA YAGOUBI. J’ai été confrontée à de multiples absences de l’institutrice de ma fille en maternelle. Comment mieux remplacer les profs ?

 

Normalement, notre système fonctionne mais, depuis trois ans, nous avons une petite dérive qui a une explication. Il faut bien reconnaître que la féminisation massive du corps enseignant entraîne des phénomènes nouveaux. Nous avons 82 % de femmes dans le premier degré, et elles sont jeunes. Nous avons donc une montée en puissance des congés de maternité. Rien que dans les Landes, l’an dernier, nous avons eu 80 congés maternité entre le 15 avril et le 30 septembre, il a fallu trouver 80 enseignants.

 

C’est plus les moyens financiers que vous n’avez pas ?

 

Non. Aujourd’hui, nous rémunérons au total plus de 40 000 professeurs remplaçants. C’est un potentiel d’enseignement important. Ce n’est pas une question de moyens, c’est une question d’organisation. 

 

GUILLAUME PEPIN. En tant que parents, on a tous été obligés de prendre des jours de congé ou des RTT pour faire face aux grèves d’enseignants. Où en est l’idée d’un service minimum à l’école ?

 

Cette question concernera à un moment ou à un autre les enseignants puisque ce sont des fonctionnaires. Le service minimum à l’école, ce ne sera évidemment pas la garantie que le cours de français sera maintenu le matin et celui d’histoire-géo l’après-midi. Ce dont je veux parler avec les syndicats, qui en sont d’ailleurs d’accord, c’est de prévoir l’accueil des élèves, au moins jusqu’au collège, les jours de grève. Il faut institutionnaliser ce service minimum. Je suis bien déterminé à le faire.

 

ALAIN BLEVIN. Allez-vous prendre une circulaire pour restaurer l’autorité des profs, par exemple en obligeant les élèves à se lever au début des cours ou à utiliser le vouvoiement ?

 

J’ai pris une circulaire dans les années 2002-2004 contre la violence scolaire. Mais je peux faire toutes les circulaires que je veux, si on n’est pas d’accord sur un état d’esprit qu’il faut imposer, ça ne sert à rien. Les professeurs, je le répète, ont bien tort de se laisser tutoyer. Si vous commencez à accepter qu’on vous tutoie, qu’on vous bouscule, d’être copain, quand est-ce que vous retrouvez votre autorité ? Est-ce que ça nous vient à l’idée de tutoyer un policier ou un magistrat ? Non, et pourtant c’est la même fonction. Si je sens que ce principe est malmené, je n’hésiterai pas à prendre une circulaire.

 

BRAHIM REJICHI. Moi je suis surpris que mon fils de 5 ans tutoie sa maîtresse...

 

Ce qui compte, c’est ce qui marche. Pour les tout-petits, qui ne connaissent guère le vouvoiement, si le rapport à la maîtresse est plus affectif, le tutoiement ne me choque pas. Mais au collège, il faut arrêter.

 

FABIENNE PICON. Je crois que votre petit dernier entre en CE1. Est-il dans le privé ou dans le public ?

 

Il est à l’école publique de mon quartier, derrière le ministère, dans le VII e arrondissement. Comme tous les autres petits, il est très angoissé à l’idée de rentrer, d’autant que quelqu’un lui a déjà dit : « Il paraît que tu es le fils du ministre. » Ça ne l’a pas rassuré…

 

Publié le : 03 septembre 2007

image reviews Google

Déjà

418

avis reçus pour nos cours

4.6

Nos apprenants vous recommandent sans hésitation nos formations et nos formateurs de qualité.

Commencer maintenant
illustration
DIERCKENS Myriam

2021-07-30

Très intéressant et enrichissant dès les 1ers cours et les encouragements et appréciations des animateurs sont sympas. Il faut apprendre à ne plus parler sa propre langue et s'immerger totalement dans l'apprentissage de la nouvelle langue (anglais/américain), pas toujours facile mais il faut s'accrocher dès le début

Jean Lalande

2021-07-28

Des vraies prof de vraies pro qui s'adaptent et donne envie

Michel Porrot

2021-07-23

Je suis des cours d'anglais par Educastream en visio.Je trouve que les professeurs sont valorisant et qu'ils sont là pour nous soutenir et nous encourager encore et encore.J'éprouve encore des difficultés a parler correctement et surtout bien comprendre, mais les teachers de l'équipe educastream, me font vraiment beaucoup parler pendant une heure. Même si c'est intense j'ai la sensation de bien progresser

Ludovic Maury

2021-06-30

Super cours d’anglais

Jean-Claude Lariviere

2021-06-28

Le plus est surtout l'immersion totale avec des intervenants situés dans leur pays d'origine donc pas influencés par la langue française.

Arnaud Petitfils

2021-06-25

J'ai eu en contact Nadira pour mon dossier : un accompagnement parfait en m'expliquant ce qu'il faut faire, très claire dans ses explications, très pro au niveau des appels , proposition d'appel dans 2 jours à 9h, appel reçu à 9h01 ... je recommande

Daniel López

2021-06-25

Je recommande fortement ce cours avec des profs natifs et très sympathiques. Orienté à ce que vous avez besoin.

Jérôme DEROZIERES (jerome)

2021-06-24

Une équipe qui accompagne vraiment les élèves. Des enseignants très pédagogues au 4 coins du monde. Les cours se font en visio, laissant une grande souplesse d'organisation. Démarrant avec un anglais très médiocre, je peux maintenant converser et comprendre mes interlocuteurs. Pari réussi ! Je recommande vivement.

audrey boristhenes

2021-06-23

Excellente expérience avec Educastream ,toujours complexée , j'étais très heureuse et émue de pouvoir apprendre avec plaisir l'anglais qui me paraissait difficile. Les professeurs sont très gentils, très empathiques et très souriants. Apprendre en visio c'est beaucoup mieux que d'apprendre en salle de classe. Bien sûr, c'est des cours particuliers . J'adore le contenu des cours qui est plus que pertinent , ils expliquent tout et m'a fait revoir les bases. Je préfère écrire par niveau, c'est plus simple. Je remercie chaleureusement les conseillères pédagogiques, qui prennent le temps de nous appeler , de nous écrire. Sérieusement pour tout ceux qui rêvent d'apprendre l'anglais, c'est la méthode car financé par l'employeur, si vous bossez dans le privé, vous n'avez pas besoin de l'autorisation du patron. Et surtout le diplôme est reconnue par l'Etat et valable 2 ans. L'examen se fait sur 1 semaine en ligne.

ANDRE Jérôme

2021-06-22

Une expérience très intéressante et enrichissante grâce à Educastream. Avec au moins 2 heures par semaine, le niveau monte vite. Les elearning mis à disposition sont impressionnants et bien faits. Les cours de grammaire sont disponibles et didactiques. Très bonne expérience.

Dhang Dhang

2021-06-22

cours d'anglais en ligne avec un suivi très sérieux je recommande

Catherine Thorel

2021-06-16

Les cours en visio sont très intéressants et permettent de bien progresser en conversation.

Moumini DEME

2021-06-07

Je suis en toujours en cours de formation mais les séances que j'ai déjà passé était juste impeccable. Le contenu du cours est bien adapté à mon niveau.

Dimitri Casalini

2021-05-14

Educastream propose une offre complète, sympa et très ludique. Des profs de tout horizon , avec des accents différents, sympas et ouverts et avec qui nous avons de très bonnes discussions. Cela fait maintenant deux fois que je m organise de sessions de cours avec eux et c est chaque fois excellent

NICOLE BOGLIARI

2021-05-07

Les cours sont de qualité , les intervenants sont très agréables

jules maire

2021-05-07

Excellente formation qui m'a permis de prendre confiance en mon anglais. Les visio en direct participe grandement à l'immersion, plus besoin de voyager. J'ai apprécié le suivi pédagogique qui était au top. Merci beaucoup.

virginie depraeter

2021-05-07

Excellente formation en anglais. Grâce aux visio en direct d'Angleterre j'ai pu améliorer mon niveau en anglais. Les supports pédagogiques sont très intéressants et suivent mon évolution. Je recommande fortement cette formation

franck hamel

2021-05-04

très bon cours, agréable et formatrice très professionnelle et sympathique, en ce qui me concerne un moment hebdomadaire que j'apprécie vraiment, une manière d'appréhender l'anglais dans la bonne humeur

NADINE CAMBAS

2021-05-04

Un excellent moment de formation. Le fait de changer d'apprenant à chaque cours me paraissait difficile au départ mais c'est la vraie richesse de ces cours. Les supports sont bien rédigés et abordent des thématiques variées et usuelles.

Wei Chung

2021-04-24

J'ai beaucoup apprécié les cours, les échanges avec la professeur. c'était une bonne occasion de perfectionner la language. Merci pour votre professionnalisme.

Margaux DORMOIS

2021-04-22

Les cours sont très intuitifs et l intervenante était vraiment top

Lionel COCHET

2021-04-22

Des cours adaptés à mon niveau. Une très grande écoute et du coup une belle progression qui encourage à parler en anglais sans se demander si notre interlocuteur nous comprend.

AmadOfficiel

2021-04-16

Very beautiful and enriching experience. I have made very good progress.

pascal petillion

2021-04-10

Educastream est un organisme très professionnel dans son organisation, tant en qualité des professeurs que de la technique de connexion pour des visioconférences parfaites!

carole LAWSON-BODY

2021-04-08

Je me suis inscrite depuis Février 2021 pour des cours en ligne d'anglais payé avec mon compte CPF et je ne le regrette pas. On peut poser des questions et je n'ai pour l'instant pas de problème.

Heloise Cloet

2021-04-07

Professeurs anglophones. Formation structurée. Personnel professionnel, très aimable.

ISABELLE GLEIZES RICCI

2021-04-07

Les intervenants sont tous très pédagogues, clairs, patients et sympathiques. Je recommande ces cours.

Ludovic TIERRIE

2021-04-07

Bonne expérience et le site et les cours bien organisés

Sylvie Deprez

2021-03-30

Ravie des intervenants de qualité dont ils disposent. Les conversations sont toujours fluides et riches. Je recommande !

Ndèye Nar FALL

2021-03-26

Des conseillers disponibles et à toujours à l’écoute. Pour ma part je suis avec Assala et elle est d’une gentillesse extraordinaire. Les professeurs sont très ouverts et patients aussi. Je recommande vivement

Andreia Loureiro

2021-03-25

je recommande vivement 🤞🤞

Franck Lux

2021-03-25

Les professeurs viennent de différentes parties du monde. Après un an de cours en visio je peux dire qu'ils sont dans une très grande majorité très professionnels et apportent beaucoup par leurs conseils. Je recommande Educastream

Linda Goutal

2021-03-24

pour moi educastream est une entreprise très sérieuse, le suivi a été impeccable, du début à la fin j'ai eu la même personne, qui a été très patiente et n'hésitait pour prendre du temps pour bien m'expliquer j' en suis ravie, et j'ai pu constaté mes progrès tout au long des cours un grand merci!

Pascal Porcher

2021-03-23

des expériences interactives enrichissantes sur des sujets d'actualité ou de société; passionnant !

Magali Burel

2021-03-20

je recommande, très bon site pour apprendre l'anglais, français

Nathalie Zins

2021-03-17

Les échanges sont très éducatifs et conviviaux. Je recommande Educastream et l'apprentissage en Visio.

Marie Pierre Hitzges

2021-03-15

très bien organisé 👍🏻 Respectent ce qu’ils disent. Cours très bien faits, prof sympas et efficaces.

Adama diarra

2021-03-12

les cours de plus en plus intéressants et variés. des intervenants pédagogues. cool

Denis Zago

2021-03-04

Excellente solution pour apprentissage de l’Anglais avec des enseignants natifs et de bons supports. Je recommande vraiment

David PARENT

2021-03-04

excellent centre de formation ; je recommande !

blandine cauvin

2021-02-22

Super prof. Très pédagogue qui lie vocabulaire et grammaire

Chagnas Emmanuel

2021-02-12

Très bons cours, des personnes à l'écoute et comprenant les difficultés que l'on peut avoir.

Sebastien Level

2021-02-10

Des professeurs natifs anglophones super appréciable

Karine D

2021-02-10

Je viens de débuter les cours à distance. Le site est bien fait, des e learning et de la grammaire en ligne accessible 24/24. Les visios en anglais sont dirigées par des anglophones ne parlant pas français. Cela nous pousse à trouver une parade pour nous faire comprendre. J'espère obtenir la certification attendue 👍

Anne Kirie

2021-02-01

1ère séance en visio aujourd'hui, mon interlocutrice shyian est bienveillante, calme et compréhensive !! ensuite j'ai fait des e-learning très complet!!! je découvre le site et module et il y a de quoi faire, cela me semble très complet et adapté à ma demande...et surtout ludique... donc pour le moment je suis ravie!

Michael Girardin

2021-01-30

Un site bien fournis en cours, parfait pour apprendre la langue. Des sessions visios parfaites pour s'exprimer en anglais et prendre confiance en ses connaissances. Une intervenante qui prends toujours le temps de vous expliquer vos erreurs

Amandine Mathais

2021-01-28

Bonne expérience avec Educastream - Vous êtes suivi par votre conseillé et pouvez interférer avec eux à tout moment.

Hortense FOURCART

2021-01-27

Apprentissage très intéressant en lien direct avec des professeurs de tous les pays anglophones. Sujets étudiés intéressants, de la vie de tous les jours. En plus, vous travaillerez votre oral avec des intervenants très sympathiques, géniaux et qui expliquent bien. On travaille dans la joie et la sympathie, la bonne humeur.

N' Happy

2021-01-22

1er cours ce soir j'ai adoré a fluidité du cours, le professionnalisme et la qualité du cours Merci

marion antonietti

2021-01-21

Professeurs très à l'écoute pendant les visios, les cours sont très intéressants. Très bon organisme d'apprentissage.

Cocotte123mlb Cocotte

2021-01-18

Une méthode complète pour se remettre à l'anglais. Des interlocuteurs différents pour s'habituer à différents accents, un suivi régulier de la part de l'organisme. Flexibilité de l'agenda. Je recommande !!!

Mariam Haida

2021-01-11

Pour le moment très bien, tout pour apprendre avec quelqu'un en visio qui te pose des questions et te fait répéter à plusieurs reprises pour te corriger. Très pratique

Vanessa Perriguey

2021-01-06

trop contente des mes cours

Herve Lesieux

2020-12-30

On aime la qualité des échanges et des cours !

Alain Clevenot

2020-12-22

Excellente formation . Elle est réalisée avec des natifs anglophones qui s'adaptent à votre besoin. Les échanges sont toujours très intéressant et permettent aussi de mieux connaitre la culture anglo saxone .La flexibilité de l'organisation et des cours permet de s'adapter aux contraintes professionnelles et personnelles. Les cours visio peuvent être bien préparés à l'avance car les supports et les exercices associés sont disponible sur le site .. Je recommande donc l'orgnanlsme Educastream

Bruno Benard

2020-10-07

Très bonne expérience avec Educastream pour des cours d'anglais à distance et en visio via Webex. Les profs sont pédagogues et intéressant.

Sophie Guiguin

2020-10-05

Depuis pratiquement 1 an je suis des cours d'anglais en visio avec de supers professeurs qu'ils soient anglais ou américains. J'ai vu nettement ma progression que çà soit à comprendre qu'à parler ...Je recommande vivement cet organisme, ils sont très à l'écoute et au niveau problèmes techniques rencontrés ils vous rappellent dans les 5 minutes....

Raphael Cloitre

2020-10-05

Ecole à distance. Fonctionnement très au point. Mes cours sont en Anglais dispensés en visio par des Anglais. Les prof sont très sympa et savent se mettre à notre niveau. Les gens au service administratif pour la mise en place sont également au top Je recommande

Vincent Mignere

2020-10-05

Je recommande à tout public. Les interlocuteurs sont très compétents. Et les correspondants anglais aussi Good luck for your experience

Vincent FAVIER

2020-03-17

Formation d'Anglais très bien et suivi très correct

mélanie gottfried

2020-02-07

J'apprécie fortement la qualité de l'enseignement chez Educastream. Je suis bilingue en anglais après avoir suivi des cours pendant un an. Je recommande

hamouda zaghouani

2019-12-31

J'ai passé une formation en anglais chez educastream. Après les études le niveau de l'anglais régresse et on perds rapidement le vocabulaire donc je suis parti de loin et au bout de quelques heures avec des enseignants natives j'ai pu récupérer mon niveau et même beaucoup plus. Des points pédagogiques réguliers et formation sur mesure. Je recommande educastream à 100%.

valérie Frederique

2019-12-27

Super centre de formation. J'ai suivi les cours pendant une année et aujourd'hui je peux tenir une vraie conversation en anglais. L'organisation est au top (sans parler de ma conseillère qui est géniale) et les professeurs sont très gentils et professionnels. Je recommande vivement ce centre et je referais certainement une autre formation. Merci à toute l'équipe, vous êtes géniaux !!!

Joe Satriani

2019-12-26

J’ai eu la chance dans le cadre professionnel, de suivre un cursus en anglais avec Educastream. Tout s’est très bien déroulé (avec des cours très pratiques via internet) et mes progrès m’ont permis de mener à bien ma mission et de réussir complément les objectifs qui m’ont été fixés. J’ai eu la chance d’être suivi par monsieur Hajji qui m’a encouragé, conseillé et qui a su me guider. La formation m’a tellement apporté que j’ai poursuivi ensuite, un deuxième cycle de cours toujours avec Educastream. Merci donc à toute l’équipe que je recommande chaleureusement ! Bien à vous, Roland

Nicolas Freaton

2019-07-11

Bonjour ayant quelques lacunes en Anglais, j'ai décidé d'affronter mes peurs et de m'inscrire à des cours en ce début d'année, je tenais juste à remercier ma conseillère Françoise pour l'aide et les conseils pour le montage du dossier de formation ainsi qu'à mes professeurs notamment Tiffany avec qui j'ai adoré discuté de tout et de rien. Globalement, ça a été assez efficace j ai pu durant certaines séances répéter mes présentations avec une des formatrices et je sens aujourd'hui que ça m'a pas mal débloqué, je continue personnellement à me perfectionner lors de meetup en Anglais et regarder des séries en VO.

Olivier Chubilleau

2019-01-02

Extrêmement satisfait de la solution Educastream, tant pour la qualité des cours d’anglais, que pour le suivi et l’accompagnement. J’ai pu financer intégralement la formation grâce au CPF, le conseiller Educastream s’est occupé de toute la démarche !

Pierre PAREY

2018-06-26

Parfait pour augmenter son niveau en anglais

Charles Plurien

2018-05-13

J'ai contacté Educastream via Facebook il a quelques mois. J'ai très rapidement été mis en relation avec une charmante commerciale me rassurant et m'accompagnant dans mon projet jusqu'à la fin. Je n'aurais jamais cru faire autant de progrès en si peu de temps. Etre en direct des USA avec les profs a vraiment été bénéfique pour moi. ça m'a débloqué..je recommande vraiment cet organisme de formation.

Johana Moll

2018-04-06

Cours avec le CPF avec des interlocuteurs US. Système de supports en ligne et visioconférences trés simple et convivial. Je recommande.

Cecile Cardon

2018-04-02

En formation depuis 7 mois je peux comprendre des echanges plus rapidement, conjuguer enfin correctement. Et surtout penser en anglais. Je suis ravie de cette formation

François Mairet

2017-07-01

Super pour apprendre l'anglais rapidement avec des professeurs anglais.

Ils parlent de nous

Une question ? Ecrivez nous !

Chargement...

Educastream s'engage à respecter votre vie privée. Vos coordonnées servent à vous contacter sur nos produits et services. En cliquant sur « Envoyer votre demande », vous confirmez que vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Décoration ligne 1 Décoration ligne 2 Décoration ligne 3 Décoration ligne 4