Théorème de Thalès - sens direct

Cours maths 3ème

Théorème de Thalès - sens direct :

Ce cours a pour objectifs de faire travailler la propriété de Thalès sous ses différentes configurations et d’apprendre à placer des points sur une droite graduée.
► Sommaire cours maths 3ème

      A voir aussi :

► Sommaire par thèmes
► Sommaire par notions
► menu 600 VIDEOS       
 
 
J’ai déjà vu en 4ème…
 
 
En 4ème, j’ai appris à calculer une longueur dans un triangle coupé par une parallèle.
 
Exemple :
 
 
 
 
 
On sait que :
 
♦ Les points A, M, B sont alignés, ainsi que les points A, N et C
♦Les droites (MN) et (BC) sont parallèles
 
On peut donc utiliser le théorème de Thalès :
 
Remarque :
 
Le triangle AMN est une réduction du triangle ABC.
L’échelle est :
 

 
 
Activité : Des figures connues
 
 
Des figures connues : ABC et AMN sont « emboités »
 
 

 
 
 
 
 
 
Sur la figure 1, AM = 4cm. Calculer AN et MN.
AM = AB×2
D’où AN = 2,5×2 = 5cm et MN = 1,5×2 = 3cm.
 
 

Activité : Configuration du papillon

 
 
Une figure nouvelle : ABC et AMN sont « opposés par le sommet »
 
 
1) Par la symétrie de centre A, on construit les symétriques M’ de M et N’ de N.
Que peut-on dire des droites (M’N’) et (BC)? Pourquoi ?

 
On sait que :
les points M et M’ sont symétriques par rapport à A
les points N et N’ sont symétriques par rapport à A
Donc :
les droites (MN) et (M’N’) sont symétriques par rapport à A
Or :
si deux droites sont symétriques par rapport à un point, alors elles sont parallèles
Donc :
(MN) // (M’N’)
On sait que :
(MN) // (BC) et (MN) // (M’N’)
Or :
si deux droites sont parallèles, alors toute parallèle à l’une est parallèle à l’autre
Donc :
(BC) // (M’N’)
 
 
2) Montrer que :
 
On sait que :
Les points A, M’, B sont alignés, ainsi que les points A, N’ et C
Les droites (M’N’) et (BC) sont parallèles
On peut donc utiliser le théorème de Thalès :
Or :
par symétrie centrale, on a : AM = AM’ , AN = AN’ et MN = M’N’
Donc :
 
 
 

Théorème de Thalès

 
 
Configurations de Thalès
 
 
 
Enoncé du théorème de Thalès :
 
Soient (d) et (d’) deux droites sécantes en A.
Soient B et M deux points de (d) distincts de A.
Soient C et N deux points de (d’) distincts de A.
Si les droites (BC) et (MN) sont parallèles, alors :

 
 
A quoi sert ce théorème ?
 
Ce théorème sert à calculer une longueur.
 
 
 

Exemple d’application du théorème de Thalès

 
 
Exemple :
 
 
(BC) et (MN) sont parallèles
AB = 6 cm ; AC = 8,4 cm ;
AM = 4 cm  et MN = 3 cm.
 
Calculer AN puis BC.
 
 
 
 
On sait que :
 
les points M,A,B sont alignés ainsi que les points N,A,C
les droites (MN) et (BC) sont parallèles.
D’après le théorème de Thalès, on  a :
 
 
 
 
 
         Cours complémentaires :

► Réciproque du
théorème de Thalès

► Triangle rectangle - propriétés
► Sommaire cours maths 3ème

           A voir aussi :

► Sommaire par thèmes
► Sommaire par notions