Cet article sur les tags et réponses courtes fait partie intégrante du catalogue de services en ligne d'Educastream. Vous disposez par ailleurs du cours sur les temps du passé. Educastream propose des cours d'anglais et des cours de mathématiques qui sont reconnus par l'Education Nationale pour leurs qualités.

Cet article sur les tags et réponses courtes fait partie intégrante du catalogue de services en ligne d'Educastream. Vous disposez par ailleurs du cours sur les temps du passé. Educastream propose des cours d'anglais et des cours de mathématiques qui sont reconnus par l'Education Nationale pour leurs qualités.

Tags et réponses courtes


La grammaire anglaise niveau A2  (débutant)



    I. Réponses aux question "fermées"






Une question fermée est une question qui appelle une réponse par oui ou par non.
L'anglais, dans cette situation ne se contente pas de réponses en "yes" ou "no".



Il est dans ce cas iomatique de reprendre, après les adverbes yes ou no, le sujet suivi l'auxiliaire utilisé dans la question.


             Exemples          

1. Are you happy?Yes, I am; No, I'm not.
2. Can he swim? Yes, he can; No he can't.
3. Have you got a sister? Yes, I have; No, I haven't.
4. Should I apologize? Yes, you should; No, you shouldn't.
5. Do you like tennis? Yes, we do; No, we don't.
6. Did they enjoy America?
Yes, they did; No, they didn't.


II. Réactions "courtes" aux propos de l'interlocuteur


Le même principe entre en jeu lorsqu'on réagit aux propos tenus par autrui, pour les mettre en doute, les commenter, les nier, défier, etc…


             Exemples          

1. You skipped school yesterday!
  • Did I?1 (= Tu as séché tes cours, hier. → Vraiment ?)
  • I did NOT! (= Mais pas du tout !)
2. Next time it happens, I'll punish you. Will you? I'm really scared! (= Ah oui? J'ai vraiment peur !)

3. You drive like a maniac. I do, I know. (= Oui, je (le) sais.)

1. I did? serait encore plus narquois (= sans blaque ?).


III. "Tags"



Ces expressions que l'on trouve en fin d'énoncés permettent au locuteur de demander à l'interlocuteur confirmation de ce qu'il pense en remettant en cause ce qu'il vient de dire.


La structure de ces "tags" est : auxiliaire (+/- not) + pronom.



L'auxiliaire utilisé est celui contenu dans la première partie de la phrase et do/did au présent et au passé simple.

Le mécanisme de construction est simple :
• si la première partie de la phrase est affirmative, le tag est interro-négatif ;
• si elle est négative, le tag est interrogatif.


En général, elles correspondent au français "n'est-ce pas" mais sont souvent traduites d'autres façons.


- You work more than 48 hours a week, don't you?
(= Vous travaillez plus de 48 heures par semaine, n'est-ce pas ?)
- You're not going to cry again, are you? (= Tu ne vas pas encore te remettre à pleurer, si ?).

Comme lors de l'utilisation des réponses courtes, l'intonation (montante ou descendante) joue un rôle important dans la perception qu'on peut avoir de l'humeur du locuteur qui utilise le tag.


Quelques tags spécifiques à ne pas perdre de vue :

        • Everybody has arrived, haven't they?

        • Let's go now, shall we?

        • I'm always late, aren't I?

        • They have to wear a uniform, don't they?

        • Stop bothering me, will you?


IV. Moi aussi, moi non plus



Ces réponses courtes se construisent selon la structure suivante :

• Accord affirmatif → so + auxiliaire + sujet.
He likes the opera. So do I.

• Accord négatif → neither + auxiliaire + sujet.
I don't like that music! -Neither do I.



Comme pour les tags, on utilise l'auxiliaire qui correspond au temps grammatical utilisé dans la première partie de l'énoncé :



We won't come to her party. Neither will we.
I should stop smoking right away.
So should I.




Exercices sur les tags et les réponses courtes