Il vous est ici proposé de consulter une fiche récapitulant comment faire référence à l'avenir en anglais puisqu'il n'existe pas de "temps futur". Ce cours est accessible avec un niveau B2 d'anglais. Et, pour évoluer en grammaire anglaise,consultez la fiche sur le subjonctif ou cliquez sur cours d'anglais.

Référence au futur


Sommaire  Futurité
La grammaire anglaise niveau B2 (indépendant)
Shall niveau B2 (indépendant)
Substituts des modaux 3
niveau B2 (indépendant)
Be + ing niveau B2 (indépendant)





1.
Référence au fu
tur : Will et shall

 


Considérer que will et shall sont les "auxiliaires du futur" peut nuire à la compréhension d'un message comme les fiches sur les valeurs de ces modaux le montrent.

 

 

Ces deux formes sont celles de chaque modal au présent, même si elles sont souvent traduites par le futur français :

  • We shall/will tell you as soon as we arrive. (= Nous vous le ferons savoir dès notre arrivée.)

  • Both parties shall respect the terms of the contract. (= Les deux parties respecteront les termes du contrat. En fait, ce que dit cet énoncé c'est : "les deux parties sont tenues de respecter les termes du contrat").

  • You shall not kill. (Tu ne tueras point. commandement).

  • He won't be happy on hearing the news. (= Il ne sera pas content/heureux quand il apprendra la nouvelle. certitude de l'énonciateur).

  • She won't be coming, I know. (= Elle ne viendra pas, je le sais. certitude de l'énonciateur).

  • Tut tut, I won't help him with his math, he will have to shift for himself. (= Taratata, je ne l'aiderai pas à faire ses maths, il faudra qu'il se débrouille tout seul. volonté, refus, voire promesse).

 

Hors contexte, et sans trace orale ou kinésique, un énoncé en will peut être très ambigu voire contenir les deux valeurs :

  • He won't come = il ne viendra pas (parce qu'il ne veut pas ? ou parce que j'en suis sûr?)

  • You won't tell him anything, will you? (= Tu ne lui diras rien, n'est-ce pas? volonté de you ou incertitude de l'énonciateur?)

 

Enfin attention aux énoncés comme :

  • Iron will rust. (= Le fer, ça rouille). Il va de soi que "le fer rouillera" n'a aucun sens.

Ou comme :

  • He will regularly fall asleep during the sermon. (= Il s'endort régulièrement durant le sermon). Aucune prédiction ici. Voir valeur "fréquentative" de will sur la fiche de ce modal.

Pour ce qui est de shall, il va de soi qu'une expression comme :

  • Shall we go now? (=Est-ce que nous y allons maintenant?) ne sert pas à dire sa volonté ou à prédire mais à demander à autrui son avis. Bien sûr, l'action envisagée (go) reste placée dans l'après-présent.

 

Cas des subordonnées de temps

Les auxiliaires will/ shall et would/should n'apparaissent pas dans les subordonnées de temps. Voir dernier point de cette fiche.

  • We shall come and see you as soon as we can. (= Nous viendrons te rendre visite dès que nous pourrons).

  • I'll tell you when I get there. (= Je te le dirai quand je serai là-bas).

 

Se méfier de la phrase : "jamais de futur après when".

Il faut comprendre : pas de will/shall dans les subordonnées temporelles introduite par la conjonction (de subordination) when.

Car when peut aussi être pronom relatif (cf. en français : "le jour où") ou simple adverbe interrogatif, auquel cas la "règle" ci-dessus ne fonctionne plus :

  • When will he come? Did he say? (= Quand viendra-t-il ? Il te l'a dit ?) adverbe interrogatif de temps.

  • I'll explain that to you on the day when you will come of age. (= Je t'expliquerai cela le jour où tu atteindras ta majorité). pronom relatif.

 

2. Référence au futur : Be going to

Cette forme verbale entre en concourence avec will/shall pour exprimer la volonté, l'intention ou la certitude.

On y fait souvent référence sous l'appellation "futur proche" et elle correspond plus ou moins au "futur proche" français construit avec "aller"+ infinitif.

En fait l'idée de proximité dans le temps par rapport au moment de parole ou au moment de référence n'est pas toujours présente dans les énoncés en be going to, loin de là :

  • What do you want to be when you grow up? (= Quel métier veux-tu faire quand tu seras adulte ?)

  • I'm going to be a doctor. (= Je serai médecin). Intention de "I".

Notez qu'une traduction littérale serait maladroite, voire douteuse : ? Je vais être médecin.

Notez aussi que, comme indiqué dans l'introduction, la forme verbale renvoyant au futur ici est aussi conjuguée au… présent. Et en fait, c'est le complément de temps qui fait clairement référence au futur.

Valeur de refus :

  • I'm not going to let that happen! (= Je ne laisserai rien de tel se produire!)

Valeur de prédiction ou de certitude :

  • If you keep going like this you're going to get us killed. (= Si tu continues à cette allure, tu vas nous tuer.)

 

3. Référence au futur : Be about to

"Etre sur le point de" est l'expression française qui exprime l'idée véhiculée par be about to.

On fait souvent référence à cette périphrase sous l'appellation "futur immédiat".

  • She's about to burst into tears, can't you see? Leave her alone. (= Elle est sur le point d'éclater en sanglots, tu ne vois pas ? Laisse-la tranquille!).

Mais comme will et be going to, be about to peut marquer la volonté ou le refus :

  • I'm not about to forget what he did to me, believe me. (= Je ne suis pas près d'oublier ce qu'il m'a fait, crois-moi / ce n'est pas demain la veille que j'oublierai…)

 

4. Référence au futur : is to

Cette forme n'a pas d'infinitif (= n'existe pas en tant que base verbale : * be to).

Elle permet d'exprimer plusieurs concepts dont tous ne sont pas reliés à l'idée de futur.

  • The Prime Minister is to address the nation tonight on channel 4. (= Le Premier Ministre doit s'adresser à la nation ce soir sur la 4ème (chaîne)). exprime ce qui a été prévu. Notez la traduction française.

Notez qu'ici aussi, c'est le complément de temps qui renvoie au futur et non la forme du verbe be.

Cette tournure est également courante pour rappeler autrui à ses devoirs, ou lui interdire quelque chose :

  • You are not to tell them anything, you hear? (= Tu ne dois pas / tu n'es pas censé leur dire quoique ce soit, tu m'as bien compris ?).

  • You are not to smoke in here, OK? (= Tu ne dois pas / tu n'es pas censé fumer ici, vu ?).

Dans un contexte passé, l'idée d'arrêt du destin est également l'une des valeurs de cette tournure. Voir ci-dessous, "futur dans le passé").

 

5. Référence au futur : Futur dans le passé

C'est le conditionnel présent qui permet en français de rendre l'idée qu'une action donnée est "à venir" par rapport à un moment de référence passé.

Comparez :

  • Il dit qu'il viendra.

  • Il a dit qu'il viendrait.

C'est le plus souvent la forme passée de will qui permet de rendre la même idée en anglais :

  • He says he will come.

  • He said he would come.

Dans ce type de contexte on ne peut pas employer le passé de shall (should).

 

Be going to dans un contexte de futur dans le passé devient was/were going to. Les valeurs restent les mêmes que pour les contextes présents :

  • I knew what I wanted to do with my life: I was going to be a doctor. (= Je savais/sus ce que j'allais faire de ma vie : j'allais devenir médecin.)

  • I was not going to let that happen! (= Il n'était pas question que je laisse cela se produire.)

  • I told him that if he kept driving like this he was going to get us both killed. (= Je lui ai dit que s'il continuait à conduire comme ça, il allait nous tuer tous les deux.)

 

La même chose se produit avec be about to :

  • We were about to go for a walk when it started to rain. (= Nous étions sur le point de sortir faire une promenade, quand il s'est mis à pleuvoir.) Ici, l'idée d'immédiateté est bien présente.

  • I was not about to forget what he had one to me. (= Je n'étais pas près d'oublier ce qu'il m'avait fait.)

 

Quant à l'expression is to, elle devient, bien sûr, was to/ were to dans un contexte passé, et c'est dans ce contexte qu'on la rencontre dans l'expression des arrêts du destin :

  • King George was to die while his daughter travelled in Australia. (= Le roi Georges devait décéder durant le voyage de sa fille en Australie.)

Les autres valeurs rencontrées dans les contextes présents décrits ci-dessus se retrouvent dans les contextes passés :

  • But, Liz, you were not to tell them anything! (= Mais, Liz, tu n'étais pas censée leur dire quoi que ce soit.)

  • I reminded him he was not to smoke on the train. (= Je lui ai rappelé qu'il n'était censé fumer dans le train.)

 

6. Référence au futur : Passé dans le futur

C'est ce qu'on appelle couramment, en grammaire française, le "futur antérieur" :

  • Il aura réussi à atteindre la berge, ne t'inquiète pas. He will have managed to reach the shore, don't you worry.

  • Nous t'appellerons dès que nous aurons déchargé la voiture. We will call you as soon as we have unloaded the car.

Notez l'absence will dans la subordonnée de temps ci-dessus.

 

7. Référence au futur : Subordonnées de temps dans les contextes passés.

Le dernier exemple amène tout naturellement à évoquer ce qui se passe dans les subordonnées de temps dans les contextes passés :

Présent :

  • I will call you as soon as I arrive. (Je t'appellerai dès mon arrivée.)

  • I'll start work as soon as I can. (= Je commencerai le travail dès que je pourrai.)

Passé :

  • He said he would call me as soon as he arrived. (= Il a dit qu'il m'appelerait dès qu'il arriverait.)

  • He said he would start work as soon as he could. (= Il a dit qu'il commencerait le travail dès qu'il pourrait.)


Exercices : référence au futur Il vous est ici proposé de consulter une fiche récapitulant comment faire référence à l'avenir en anglais puisqu'il n'existe pas de "temps futur". Ce cours est accessible avec un niveau B2 d'anglais. Et, pour évoluer en grammaire anglaise,consultez la fiche sur le subjonctif ou cliquez sur cours d'anglais.